Startups : 11 incubateurs qui font bouger l’Afrique de l’Ouest

Les pays africains parviendront ils à réussir le pari de la transition vers des modèles économiques plus vertueux et davantage connectées à l’innovation, favorisant ainsi le développement du numérique et la création de richesse à très haute valeur ajoutée ? Même si le chemin sera encore long avant de voir prospérer une véritable « Savannah Valley », plusieurs signaux positifs sont à noter et à encourager.
L’obstacle numéro à la création de startups en Afrique reste l’insuffisance de financements accordés au risque et à l’innovation. Cependant des progrès importants sont à noter au niveau des infrastructures destinées à encourager l’innovation et à encourager les startups. Les choses commencent bel et bien à bouger depuis quelques années : vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive de 10 accélérateurs, centres d’innovation et espace de co-working qui commencent à faire bouger la scène Tech et Startup en Afrique de l’Ouest : Sénégal, Ghana, Togo, Liberia,  Cameroun et  Nigéria. (Top list mise à jour le 13 novembre avec l’aimable contribution d’Afrique ITNews.

L’incubateur ActivSpaces (Douala, Cameroun)

Pitch –> La communauté Tech et Startup du Cameroun se regroupe souvent autour de incubateur ActivSpaces. A la fois espace de coworking et incubateur de projets, ActivSpaces Douala encourage l’entrepreneuriat et l’innovation au Cameroun par l’aide au prototypage (Labs et mentorat), la mise en réseau (meet ups) et la confrontation d’idées business. Le centre d’innovation fait souvent appel à des intervenants étrangers ou de la diaspora qui viennent coacher les jeunes startupeurs camerounais en apportant du réseau, des conseils techniques ainsi que de l’inspiration (Storytelling, Success stories, etc.).

Woelab (Lomé, Togo)

« Fablab » de quartier, « petite république numérique », « espace africain de démocratie technologique », le Woelab est d’abord et avant tout un lieu d’échanges et de créativité numérique où se mèle esprit collaboratif, goût de l’innovation et volonté de partager le savoir numérique. Le premier volet du Woelab est d’abord lié à l’entrepreneuriat et aux startups : ce centre d’innovation incube plusieurs projets numériques dans le web et les TIC. Et les projets ne manquent pas (dont certains bénéficient de financement complémentaires sur la plateforme de crowdfunding Ulele) : imprimante 3D OpenSource « Made in Africa », techniques de micro-arrosage automatisé, R&D dans l’agromobile, etc.  Déjà 3 startups innovantes sont incubées au sein du Woelab où ils bénéficient de conseils, d’une aide logistique et de coaching. Par ailleurs, chaque semaine, des enseignements gratuits sur le design, l’opensource, la programmation informatique ou le prototypage sont organisés dans le Woelab, qui se transforme le temps d’une soirée en véritable école gratuite du Web.
Réseaux sociaux :  @woelab / Page Facebook

Incubateur CIPMEN (Niamey, Niger)

Avec le CIPMEN (Centre d’Incubation des PME du Niger), le Niger a fait sortir de terre le premier incubateur de startups de son histoire (épaulé en cela par la RSE D’Orange qui a mis son expertise technique au service de la création de ce nouveau centre d’innovation). L’objectif du CIPMEN est dans un premier temps de stimuler l’esprit d’entreprise au Niger – pays qui rencontre de réels obstacles en matière d’entrepreneuriat : le Niger fait partie des 10 pays où il est le plus difficile de faire des affaires dans le monde selon le classement annuel Doing Business de la Banque Mondiale. Le CIPMEN a ensuite pour mission de sourcer et d’accompagner plusieurs dizaines de startups nigériennes (ou portées par des talents de la Diaspora Tech Nigérienne de retour au pays) dans 3 secteurs principaux : TIC, énergies renouvelables et environnement.
.

Jokkolabs (Dakar, Sénégal) 

Pitch –> Espace de CoWorking et d’innovation fondé en 2010 par Karim Sy, Jokkolabs, est d’abord un espace destiné à favoriser la créativité, sur les bases de l’open innovation et du logiciel libre. Jokkolabs a par ailleurs signé en 2012 un accord de partenariat avec Google afin de renforcer l’esprit d’entreprise et la création de startups numériques au Sénégal.
Réseaux Sociaux : @jokkolabs  / https://www.facebook.com/jokkolabs

Incubateur CTIC Dakar (Sénégal)

Fondé en avril, le CTIC est l’un des incubateurs les plus en vue de la capitale du Sénégal. Spécialisé dans les technologies de l’information (internet, mobile, nouvelles technologies), le CTIC Dakar se définit d’abord comme une pépinière destinée à doper la croissance de ces jeunes entreprises, auxquelles elle fournit de l’accompagnement (coaching, conseils technique, appui marketing, formation business plan) du networking (évènements business startups, sessions pitching) et du service logistique (mise à disposition de bureaux, service téléphonique et postal mutualisé, etc.). Deux formes d’accompagnement à CTIC : tout d’abord un programme d’incubation pouvant aller à 3 ans pour les jeunes startups nouvellement crées. Ensuite un programme de coaching sur 3 mois destinées aux porteurs de projets encore au stade « idées » : challenger le modèle économique, former les équipes, fabrication et optimisation du business plan, etc.

iLab Liberia (Monrovia, Liberia)

Pitch –> Crée en 2012 dans un pays encore marqué par plusieurs années de guerre civile (1989-1996), iLab Liberia est le premier centre technologique du pays offrant à ses visiteurs un accès privilégié aux services multimédia (internet, applications), des services de formations et de coaching aux jeunes professionnels TIC de la capitale. Des conférences Tech et Startup sont également organisées au sein de cet incubateur. iLab Liberia comprend égalemet 2 labs dédié à la formation et l’appui aux startups dans plusieurs domaines : réseaux sociaux, webmarketing, Google Maps, formation Blogging, sessions de TED Talks Nights, etc.
Réseaux Sociaux : @iLabLiberia

Mobile Web Ghana (Accra, Ghana)

Pitch –> Mobile Web Ghana est une organisation à but non lucratif qui sensibilise et forme entrepreneurs et ingénieurs TIC aux enjeux des nouvelles technologies mobiles : création d’applications, business model, études de marché. MWG ainsi propose du coaching et de l’accompagnement aux startups ghanéennes dans le cadre de sessions de 3 semaines, tous les 6 mois. Mobile Web Ghana dispose également d’un réseau de mentors à l’international.

mFriday (Accra, Ghana)

Pitch –> mFriday a été fondé en 2011 et est spécialisé dans l’accompagnement de jeunes étudiants ghanéens souhaitant acquérir des compéténces techniques dans les applications mobiles. mFriday organise aussi de nombreux meetups entrepreneuriat, où porteurs de projets et mentors essaient de répondre aux besoins locaux et régionaux pouvant être résolus grâce aux technologies mobiles. Le transfert de savoir-faire technique est au coeur de la mission de mFriday qui dispose d’un Lab où jeunes étudiants en commerce et développeurs internet peuvent constituer des équipes et créer de nouvelles applications mobiles de la phase demo au « go to market », grâce à l’appui de plusieurs mentors.

CoCreation Hub Nigeria (Lagos, Nigéria)

Pitch –> Avec ses 150 millions d’habitants, le Nigeria est l’un des pays d’Afrique le plus connecté aux nouvelles technologies : le pays compte 75 millions d’abonnés mobiles, tandis qu’entre 15 et 20% de sa population est reliée à l’internet. Via son programme d’incubation, CoCreation Hub propose aux développeurs et entrepreneurs nigérians les plus motivés qui portent un projet innovant web ou mobile de recevoir du coaching personnalisé, des facilités logisitques et d’avoir accès – via divers évènements business et sessions B2B – à un réseau d’investisseurs et de mentors. L’incubateur de Lagos a noué des partenariats avec plusieurs multinationales technologiques comme Google, Samsung, Blackberry ou Nokia.

Incubateur Wennovation Hub (Lagos, Nigéria)

Pitch –> Situé à Lagos, le Wennovation Hub est un accélérateur qui accueille depuis 2011 des startups avec à la clé du mentoring (les mentors sont tous formés en Californie), de l’accès au financement et du soutien technique (prototypage, accès aux locaux, etc.) en échange d’une prise de participation minoritaire, l’accélérateur disposant de son propre fonds. La valeur maîtresse prônée par le Wennovation Hub étant la collaboration, les équipes incubées et qui sont encore au stade « idées » sont souvent incitées à « fusionner » entres elles si des synergies intéressantes entre projets se dégagent. Les principaux partenaires sont Google, Samsung et des réseaux de talents de la diaspora nigérianne.

Business Incubation Program Africa (Incubateur virtuel couvrant l’Afrique)

Lancé en 2013 depuis l’Europe (l’équipe opérationnelle est basée aux Pays-Bas, en France et en Norvège) est un programme d’accompagnement destiné à sourcer, qualifier et renforcer la capacité des startups africaines. Chaque année, BIP Africa source plusieurs dizaines de business plans portées par des jeunes créateurs d’entreprises africains, via un réseau local de mentors (entrepreneurs, coach business, etc.). Les meilleurs projets sourcés seront ensuite évaluées et bénéficieront de conseils, de mise en relation ainsi qu’une assistance technique sur place avec l’envoi d’experts en création d’entreprises venus d’Europe.
Sources: StartupBrics

Partager cet article :

Enregistrer un commentaire

 
Copyright © 2016 Make For Africa