La carte interactive de l'innovation en Afrique, les incubateurs de startups

L’Afrique se digitalise, et la concurrence s’affirme entre les villes candidates au titre de "Silicon Savannah", même si certains réfutent le terme. Ainsi, la compétition fait rage entre la kenyane Nairobi, sérieuse prétendante au titre, où les initiatives sont nées du besoin des populations et des crises, et la très structurée Kigali où le développement numérique est érigé en priorité d’Etat. Parfois même, la concurrence est nationale, comme dans le derby entre Johannesburg et Cape-Town (que cette dernière remporte sans conteste). Cet été, L’Usine Digitale vous invite à un tour des Silicon valleys africaines, pour découvrir les précurseurs de l’Afrique 2.0 et les champions digitaux de demain, de l’Egypte à l’Afrique du Sud.

Incubateurs de start-up technologiques, techno-parcs, communautés de hackers et espaces de co-working se multiplient en Afrique. Ils accompagnent le développement de start-up dont certaines ont déjà conquis le continent africain. D'autres ont rapidement quitté leur marché géographique pour conquérir le monde.
Des plus connus, comme le iHub de Nairobi ou JokkoLabs à Dakar aux derniers-nés, non moins ambitieux (The GrEEK au Caire, SW7 à Johannesburg...), ces pôles d'innovation sont des lieux de rencontre et de travail indispensables, dans ces pays où les connexions haut-débit tardent à se généraliser.
Du Caire (Egypte) au Cap (Afrique du Sud), il s’en crée tous les mois. Nous avons recensé les principaux, à retrouver sur cette carte interactive.


Sources: UsineDigitale

Partager cet article :

Enregistrer un commentaire

 
Copyright © 2016 Make For Africa